Alors quand un raz-de-marée survient, c’est une catastrophe ? Quand un raz-de-béton submerge, c’est le progrès ?