Zombie

Le sauvage est libre
jusqu’aux tréfonds de ses fibres.
Quand l’autre est civilisé.

Quand l’autre est enchaîné.
Quand l’autre est civil.
Quand l’autre est si vil.

Quand l’autre est servile.
Quand l’autre est à la ville.

Et libre de quoi ?
Libre de choix.


Pour aller plus loin en chanson tombée dans l’oubli : Zombi de Michel Sardou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s