Tout est question d’adaptation