Alchimiste

Tu m’as traversé. Depuis tu es tous mes passages
Je suis épanoui puisque tu m’as vu
Nos regards croisés et le temps qui ne s’écoule plus

Mon cœur me précipite dans des abîmes.
Ton sourire m’en extirpe pour mieux m’y replonger.
Lui et son cortège de sublimes.
Des bouquets de nuages, un nouveau jour.

Tes battements de paupières et le ciel qui va autour.
Loin de la furie de la vie et de ses mirages.
Exhumé par intuition. Tu m’as insufflé.