Cela n’a aucun intérêt et c’est pourquoi que je vous en cause – Le bourdon.

Certaines fleurs (tomate, trèfle, etc.) ne libéreront le pollen qu’à la condition d’une vibration, d’un chant. C’est la pollinisation vibratile. Je n’ai pas réussi à enregistrer très longtemps mais c’est distinct sur la vidéo ci dessous.

C’est frustrant de voir le monde au travers d’un spectre si restreint. Celui entre l’infrarouge et l’ultraviolet. Tout comme les infrasons et les ultrasons, ces sons qui nous échappent. Et tellement d’autres façons de percevoir son environnement. Le végétal ne s’adresse pas à l’humain. La fleur séduit son vecteur de pollinisation.

Podcast France Inter sur le bourdon et le trèfle.

https://www.franceinter.fr/emissions/sur-les-epaules-de-darwin/sur-les-epaules-de-darwin-23-fevrier-2019