Une bonne poire

Les poiriers fleurissent en ce moment et le monde s’en cogne.
Je m’arrête à les regarder, le nez au vent, je lève ma trogne.

Je ne m’empresse plus, peut-être de guerre lasse,
à me lamenter du temps qui passe.

Je ne saute dans aucun train sans fenêtre avec juste en tête le terminal
Défendant, rageusement, ma place bancale.

Le summum de la sophistication est la simplicité.
Toute technologie est indiscernable de la magie, si elle est suffisamment avancée.

il y a des gens qui savent sourire.
Je regarde les poiriers fleurir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s