Le couple

Les diverses constructions sociétales actuelles nous présentent le modèle du couple comme des « âmes sœurs ». À cela nous entendons quelqu’un qui nous ressemble. De la même manière, l’autre est rendu responsable de votre bonheur. Et bien, je ne suis pas d’accord.

Je crois que l’intérêt même du couple c’est de pouvoir appréhender le monde à travers l’autre. C’est en ayant deux points de vue différents sur le monde que nous aurons une vision en profondeur. Fermez un oeil, vous ne verrez plus en trois dimensions. Après tout, notre façon de comprendre ce qui nous entoure n’est ni pire ni mieux que celle de l’autre et inversement. Cela rappelle à l’humilité.

Il faudrait entendre « âmes complémentaires » plutôt qu’âmes sœurs. Aimer l’autre plutôt qu’aimer notre reflet dans le regard de l’autre.