Passion raisonnable, raison passionnée.

La passion transcende
On pourrait s’y consumer corps et âme
Carburant à la folie
Cette ode au déraisonné

Et pourtant, il faudra qu’on en descende
Retourner à notre mélancolie
À notre drame

Encore que … Icare eut-il des regrets ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s