Valse à deux temps

Sortie de l’hiver, rue du printemps.
Emmitouflé dans mes pensées,
Je m’avance vers
Celle que je n ai connu qu’à travers
Des mots tracés à même le ciel.
Un cheminement de penser
Rigoureusement opposé au mien et pourtant…
Pourtant, une résonance, un accord.
Une symphonie au diapason
Une respiration
Un souffle.