Rose, Rosam, Rosae, Rosa

Elle me dira de quoi qu’on cause ?
Je lui répondrais de la rose
Et de tout autre chose
Mais en substance de la rose

Car voilà de quoi la Femme dispose
De la beauté de la rose
Et en tout état de cause

On en revient à la rose
Peu importe comment on la pose
Une rose est une rose

Celle que l’on devine au travers de portes closes ?
Encore une fois la rose

Celle enfin que l’on n’ose
Toujours la rose
Cette foutue rose

Allons la voir avant qu’elle ne chlorose
Allons voir, mignonne, si la rose
Est éclose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s