Fugace

Je l’avais construit de mes mains
Ça ne ressemble pas à grand-chose
Un mélange de sourires,
De larmes et de poussières
Quelques rêves, bien sûr
Et c’était mon petit monde à moi
Ma cabane au creux d’un arbre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s