DLC

Tu es partie, sans rien dire

comble de silence

Tu es partie, sans mot-dire

feignant l’indifférence

Tu m’as laissé, meurtri

comble de souffrance

Tu m’as laissé, fini

seul, dans ce vide immense

J’ai essayé de vivre

comble d’ignorance

Je n’ai su que survivre

en oubliant nos danses

J’ai essayé de mourir

comble de violence

Je t’ai rêvé revenir

me rappelant nos danses

Je me souviens de tes sourires

en transparence

Tout ce qu’il me reste, des souvenirs

et ce vide immense

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s