De l’art de bien remplir son verre

Ce qui est bien quand on est pessimiste ; c’est que ça se passe toujours mieux que ce qu’on avait imaginé.