Cruel Morphée

Aurais-je une chance ?
Dis le moi mon coeur me lance
Mes sentiments restent inchangés

N’ais-je fait que rêver ?
Mais ce rêve est si doux
Il me berce sans à-coup

Cette douce rêverie pourrait-elle
Se métamorphoser ? Ou restera-telle ainsi ?
Une simple chimère, une utopie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s