Agonie éolienne

Allons donc nous briser la voix encore une fois

Hurlons au vent cette douleur

Qu’il l’emporte au loin !

Qu’il y accorde toute son ardeur

Qu’il y accorde tous ses soins

Qu’il la déchire !

Cent fois ! Mille fois !

et s’il ne doit rester qu’une chose

Rien qu’une chose

que ce soit un sourire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s